Partagez | .
 

 Aikawa Reona ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
MessageSujet: Aikawa Reona ~ Dim 2 Fév - 14:40

Aikawa Reona
26 ans ● Né à Okushiri le 12/06/1987 ● Danseur professionnel ● En couple ● Hétéro ● Citizens ● Tatouages : non ● Piercings : oreilles ● Alcool : oui ● Drogue : plus ● feat. Lee GiKwang

Stalker

Je suis né le 12 juin 1988, à Okushiri au Japon. Je proviens d'une famille au moyen modeste, mais je n'ai jamais manqué de rien. Ma soeur et moi avons des prénoms inspirés par la passion de mes parents... l'art. Une originalité pour certains, un fardeau pour moi. Je n'ai jamais aimé me dénommer ainsi, j'irais même dire qu'en étant gamin j'aurais tout fait pour l'échanger. J'ai eut une vie plutôt mouvementé en étant enfant, mes parents vivaient pour leur passion, et ont toujours trouvé bon de nous investir dans leurs projets. Pour eux, cela devait être enrichissant, mais pour moi c'était plutôt frustrant. Trimballé de villes en villes, de pays en pays, je n'ai jamais réellement eut la possibilité d'avoir une vie banale. Une chance peut-être, je n'étais pas comme les autres, mais justement à cause de mes nombreuses absences à l'école je n'arrivais pas à me lier d'amitié avec les autres. Personne ne me comprenait, j'étais toujours le nouveau, ou celui qui voyage partout. Je suis devenu assez rapidement solitaire, ça m'allait, je n'avais besoin que de ma soeur... du moins, c'était ce que je pensais. Jusqu'au jour où je l'ai rencontrée "elle". Petite fille à l'écart des autres, qui observait le ciel... comme un aimant j'ai été attiré vers elle, et jamais je ne regretterais d'être venu la voir. Elle a changé ma vie, Fukuda Junko, est rapidement devenue mon seule repère, et la seule amie que j'avais. Je n'avais plus besoin d'autre chose, elle me comprenait, un regard suffisait pour que nous sachions ce que l'autre pensait. Seulement, en m'attachant à elle, mes voyages à répétitions sont devenus plus douloureux. J'en ais toujours voulut à mes parents, pour m'imposer ce genre de vie. Ils ne comprenaient pas, et n'avaient pas la moindre idée de ce que cela me faisait. Je souffrais, mais jamais je ne leur ais dis ce que je pensais, par pudeur peut-être, ou par manque de courage.

Les années ont passées, et mes sentiments ont changés. Je le savais depuis le début, elle n'était pas comme les autres. Sous mes yeux je la voyais changer et grandir, tout comme ce que je ressentais pour elle. De l'amitié je suis passé à l'amour, mais non sans peine. J'ai longtemps gardé pour moi ce que je ressentais, préférant garder les meilleurs instants pour nous deux, et surtout par peur de la perdre. Je ne pouvais pas imaginer ma vie loin d'elle... malgré que l'avenir ait finit par nous séparer. J'avais des rêves, elle avait les siens. La danse était toute sa vie, et j'ai longtemps cru que je n'avais pas ma place dans celle-ci. Je passais second, c'était évident pour moi, elle ne pouvait pas me voir avec les mêmes yeux que je la regardais. Je n'étais que son meilleur ami... plus les jours passaient et plus tout devenait trop lourd à porter. Depuis gamin, j'avais en tête de devenir commercial, responsable d'une entreprise pourquoi pas. Arrivés à la fin du lycée, nous allions nous éloigniez, alors j'ai sauté sur l'occasion pour tenter de "l'oublier". Je lui ais fais des promesses, mais je savais que tout s'arrêterait sur ce quai de gare... C'est ainsi que je suis parti pour Kyoto, afin de suivre mes études, et me faire un nom.

J'étais bon, je bossais bien, mais l'éloignement me faisait souffrir. J'ai vécu quelques jours de débauche là-bas, oubliant tous mes principes, mais surtout mes rêves. Il fallait que je cesse de penser à elle, qu'elle sorte de ma tête... mais malgré ces trois années, rien ne s'est déroulé comme je l'espérais. C'était pire, j'étais encore plus obsédé par son image que je ne l'étais avant. C'est grâce à elle, que j'ai découvert ma passion pour la danse. Je voulais comprendre son univers et ce qui la faisait réellement rêver... C'est ainsi que mes pas m'ont mené à mon premier cours de danse. Et j'en suis vite devenu accro... Je n'ai jamais cessé de danser depuis ce jour là, j'ai compris pourquoi elle aimait tan ça, pourquoi c'était si important. Parce-que j'aimais ça, je m'étais mis en tête de devenir "danseur professionnel", et donc tenter ma chance à la capitale.

Si je suis arrivé à Tokyo c'était dans le but de réaliser mes objectifs, mais aussi de la retrouver. Elle suivait sa vie là-bas, à des kilomètres de moi. Malgré que je voulais devenir danseur, j'ai toujours préféré continuer mes études en commercial. Je suis lucide, et pour moi, être danseur n'est qu'un rêve, il fallait que j'assure mes arrières, mais surtout mon avenir. J'ai tout de même passé des auditions, et j'ai été prit dans une petite agence, qui a fait faillite, quelques mois plus tard. Mais qu'importe, je faisais ce que j'aimais, et surtout j'ai fini par la revoir. Nos retrouvailles n'étaient pas des plus chaleureuses, et j'ai réellement compris les erreurs que j'avais commises, tout comme le sens de ce qu'étais "haïr". J'ai tout fait pour me rattraper, et finalement le temps à su nous apaiser, et nous réconcilier, jusqu'à ce que nous ne formions qu'un.

J'ai obtenu mon diplôme, je m'étais embarqué pour poursuivre mes études, mais je n'ai jamais pu finir mes années de master. Non, car Junko semblait voir les choses autrement, ayant elle aussi réussie, elle voulait plus, et être encore meilleure. Séoul, proposait une école d'art réputée... je n'étais pas pour principe abandonner mes buts, je ne pouvais pas tout lâcher, mais elle a finalement réussi à me convaincre. Je me suis laissé aller à rêver! J'ai intégré aussi l'école de danse, pour tenter un jour de vivre de ma passion.

Les premiers mois étaient plutôt difficile, nouvelle ville, nouvelle vie, nouveaux amis, nouvelle culture, bref je n'étais surement pas le plus confiant en mettant les pieds ici, mais elle était là, alors ça me suffisait. Puis les choses ont commencées à tourner, nous avions un chez nous, une vie plus stable et prometteuse... surtout lorsqu'elle m'a annoncé être enceinte. J'ai eut peur, car je m'étais imaginé que cela n'arriverait pas avant quelques années. Mais finalement, c'était ainsi que je voyais ma vie, et j'étais surement l'homme le plus veinard de la terre. Nous avions des projets pleins la tête, une vie de famille nous attendait... à trois.

Mais tout a basculé, elle a fait une fausse couche, et si au départ je pensais être assez fort pour nous deux, je me suis rendu compte que je n'étais qu'un homme comme les autres. Effrayé, et abîmé par ce que la vie nous avait reprit. Nous avons tenté de surmonter tout ça à deux, mais la peine était trop grande, et les doutes trop présent. Nous nous sommes séparer, j'ai cru que ma vie n'avait finalement plus aucun sens, et aucune raison d'être. Je voulais repartir, m'éloigner de nouveau, et fuir... oui fuir cette ville qui me détruisait. Pourtant, il a suffit qu'elle revienne, pour que j'y crois encore, pour que je me dise que c'était possible, on pouvait tout recommencer.

J'ai sombré dans l'addiction des amphets. Une voie facile dont j'ai peiné à m'en sortir. Mais après un boulot sur moi-même ça fait un an que je suis sobre. Elle est idole, j'ai réussi mon rêve et je suis aujourd'hui danseur pro. La vie me souris, je la bouffe à pleine dents et j'ai tendance à croire que désormais je vaux mieux que n'importe qui. Je suis souvent sur les routes à l'étranger. Quand je reviens sur Séoul, je passe mon temps libre avec celle que j'aime et mes amis. Cependant pour la première je dois avouer que son système de vie commence à me taper sur les nerfs. Je l'aime oui, mais je n'aime pas le moule dans lequel elle est entrée. Je voudrais lui faire comprendre qu'elle vaux mieux que ça... mais autant parler à un mur. Je lui prends la tête je crois... tan pis, si ça ne lui plait je ne vais pas changer pour lui faire plaisir. J'en ais marre de me plier en quatre pour elle. Je vis ma vie, avec ou sans elle, c'est elle qui voit.

Red Lipstick

Physiquement je mesure 1m71, et pèse 58 kg. Je ne suis pas épais, malgré que je sois plutôt musclé et carré. J'ai de longs yeux fins bridés marron, qui font selon moi mon charme. J'ai les cheveux noirs que j'aime parfois teindre pour changer de style. Je ne suis pas porté sur les fringues, et me pose rarement la question de savoir ce que je vais mettre. J'aime porter des pantalons un peu larges parfois, et je mets souvent des t-shirts. Je ne porte que des baskets, plus confortable à mon goût, pour danser mais aussi pour le quotidien. Je n'ai pas de tatouages, j'ai seulement les oreilles percées.
I Am...
Je suis quelqu'un de très terre à terre, malgré que j'ai réussi à faire quelques concessions avec les années. Je déteste ne pas savoir où je vais, j'ai tendance à tout prévoir, et tout anticiper. Je déteste les surprises, et être prit au dépourvu. Je suis sérieux dans mes études, et ne laisse pas de place au hasard. Je peux passer une soirée entière à bosser, je m'entraine dur pour réussir et poursuivre mes rêves.

Malgré ça avec mes amis je suis quelqu'un de plutôt sympathique, j'aime rire, plaisanter, et passer des soirées en leur compagnie. Je suis parfois un peu idiot, mais j'assume mon côté gamin. Je suis franc, et dit souvent ce que je pense, sauf lorsqu'il s'agit de sentiments. Je suis lâche peut-être, mais je n'assume pas toujours ce que je ressens. Je crains d'affronter certaines situation... Avec ma famille, j'ai souvent été en conflit avec eux.

Quant à mes relations avec les femmes, je suis quelqu'un qui ne s'est jamais investi. J'ai collectionné les conquêtes d'un soir, et était le pire des goujat avec certaines. Et honnêtement, je pense que je suis toujours le même... mais pas avec elle. Non, je suis différent, parce-que je sais qu'elle ait la femme de ma vie. Je suis sérieux, je tente de m'investir, et je veux construire un avenir avec elle. Je lui ais promis d'être fidèle... les autres femmes ne m'ont jamais réellement intéressés, elle est la seule que je veux.

Marshmallow Attack!

Prénom/Pseudo : Ninis
Âge : 23ans
Sexe : Féminin
Localisation : Paris
Possibilité de connexion: 7/7
Un DC ? Jang Jae Hyuk
PV ? non
Nb de ligne en RP :  pavé
Comment connaissez-vous le fow ? ♥
Un dernier mot ? ♥


゜・。。・゜☆゜・。。・゜☆ ゜・。。・゜☆ ゜・。。・゜

Remember the time...


avatar
Avatar : Lee GiKwang
Crédit : ©KcO
Pseudo HRP : Ninis
I'm here since : 02/02/2014
I wrote : 4
Age : 30
Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Aikawa Reona ~ Mar 4 Fév - 20:16



avatar
I'm here since : 03/01/2014
I wrote : 63
Voir le profil de l'utilisateur
 

Aikawa Reona ~

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Kazuya Aikawa
» News édition Soleil

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Not so fast, Korea :: Hors-jeu :: Hello :: Play-